Etudiants Hors Union Européenne (UE)

VOTRE CARRIERE COMMENCE EN FRANCE

vous pouvez passer votre concours :

Côte d’Ivoire

Abidjan

Date limite de candidature :
2 Janvier 2020
Concours :
27 Janvier 2020

Maroc 

Casablanca

Date limite de candidature :
10 Janvier 2020
Concours :
29 Janvier 2020

Tunisie

Tunis

Date limite de candidature :
10 Janvier 2020
Concours :
3 Février 2020

France 

Campus à Paris – Marne La Vallée 

Sessions de concours tous les mois sauf au mois d’août (les dates sont disponibles sur les sites de nos écoles)

Choisissez votre lieu de concours

afin de postuler:

  1. Remplir le formulaire
  2. Télécharger le dossier de candidature disponible dans l’email reçu
  3. L’envoyer par mail :
Campus Paris
Marne-la-Vallée

concours@groupe-hema.com
Casablanca concours-maroc@groupehema.com
Tunis concours-tunisie@groupehema.com
Abidjan concours-ci@groupehema.com

Frais de candidature

*Payables sur place

Procédures campus france

Les étudiants étrangers qui désirent poursuivre leurs études en France doivent s’inscrire sur le site de Campus France.
Campus France connaît bien le Groupe HEMA et ses écoles (ESCI, ESM-A, ISEADD, et ISEAM)

CONSEILS :

  • ● Vous devez passer le TCF (Test de Connaissance du Français) sauf si vous avez passé un baccalauréat français. Le TCF doit avoir une validité de moins de 2 ans.
  • Vous pouvez passer également le DELF (Diplôme d’Etudes en Langue Française) ou le DALF (Diplôme Approfondi de la Langue Française)
  • Vous pouvez passer notre concours sans avoir passer le TCF, DELF ou DALF. Néanmoins, il vous sera demandé ensuite par Campus France.
    Nous exigeons un score minimum de B2.
  • ● Vous devez impérativement postuler pour une formation qui est certifiée par l’Etat Français, enregistrée au RNCP. Dans le Groupe HEMA nous avons 11 Titres certifiés par l’Etat dont 10 en propre.
  • Vous devez bien préparer votre projet académique. Si Campus France a des doutes sur votre sincérité et vos motivations, votre dossier sera refusé.
  • Si votre dossier est validé par Campus France, il vous faut ensuite obtenir le visa. L’obtention de ce dernier dépendra, entre autre, de votre capacité financière mais aussi de vos réelles motivations.
  • ● Votre banque doit fournir un document qui prouve qu’il y a suffisamment d’argent sur votre compte pour vivre en France. Nous vous conseillons de pouvoir justifier d’une somme d’environ 10 à 11000€.
  • Vous devez également avoir un garant, idéalement un garant dans votre pays d’origine et un garant en France.
  • Le visa est géré par le Consulat de France et non par nous.
  • ● Il faut compter en moyenne 900€ par mois pour vivre à Paris et en région parisienne. Cela inclut le logement (500 – 600€), la nourriture (200 – 250€), le transport (Navigo : 65 – 75€ selon les zones), autres dépenses (argent de poche, téléphone portable).
  • L’école peut vous donner quelques adresses de résidences étudiants mais c’est à vous de trouver un logement.

LIENS UTILES :

Pour une formation ou cursus supérieur à 3 mois, il vous sera délivré un visa de long séjour (https://france-visas.gouv.fr) valant titre de séjour soumis à des formalités à votre arrivée en France.

  • Campus France  : l’agence française pour la promotion de l’enseignement supérieur, l’accueil et la mobilité internationale. Vous pouvez également vérifier la possibilité d’accéder à Campus France près de chez vous ;
  • Etudes en France  : démarches administratives et demande de visa pour étudier en
    France ;
  • OFII  : Office Français de l’Immigration et de l’Intégration.

FORMATION EN INITIAL OU EN ALTERNANCE

Vous êtes Bachelier (ou en terminale) ⇒ Programme Grande Ecole de l’ESCI ou de l’ESM-A : initial pendant 2 ans.
Vous avez un Bac+1 ⇒ Programme Grande Ecole de l’ESCI ou de l’ESM-A : initial pendant 1 an.
Vous avez un Bac+2/+3/ ou +4 ⇒ 1 ère année en initial (recommandé) et l’année suivante en alternance.
Vous avez un Bac+5 ⇒ alternance ou initial (qui sera ensuite complétée par un stage temps plein de 6 mois en France).

IMPORTANT :
● L’alternance n’est pas un contrat mais un rythme. Dans notre cas, le rythme est de 2 jours à l’école et 3 jours en entreprise.
● L’alternance est accessible aux étudiants étrangers hors Union européenne.
● Les étudiants primo arrivants (c’est-à-dire depuis moins d’un an en France) souhaitant être sous le régime de l’alternance signeront obligatoirement une convention de stage alterné. Ils auront le statut étudiant et seront donc sous la responsabilité de l’école. La convention de stage tripartite est signée par l’entreprise, l’étudiant étranger et l’école. L’entreprise, en plus de payer les frais de fonctionnement (frais de formation), a une obligation légale de verser une indemnité de stage (et non un salaire) à hauteur de 15% du plafond de la sécurité sociale au prorata du temps passé en entreprise. La loi impose, à partir de deux mois de stage (ce qui est notre cas), que l’entreprise verse une indemnité de 577,50€ au prorata temporis soit l’équivalent en moyenne de 250 – 300€ par mois. L’entreprise peut verser une indemnité supérieure mais cela arrive rarement.
● Les étudiants étrangers hors Union européenne depuis plus d’un an en France peuvent être en contrat de professionnalisation (statut salarié) à la condition qu’ils aient moins de 26 ans.
● Le refus d’accorder un visa ne peut être motivé par l’alternance car celle-ci n’est pas un contrat de travail : l’alternance est un rythme alors que la convention de stage alterné est un contrat qui permet de suivre des études en alternance.

certifications labels